La Russie accuse Israël d'avoir attaqué une base aérienne gouvernementale — Syrie

Le président américain Donald Trump à la Maison Blanche à Washington le 3 avril 2018

Le ministère iranien des Affaires étrangères a condamné la frappe israélienne contre une base aérienne syrienne dans la province de Homs et en a listé les raisons.

"Ce n'est pas nous", avait de son côté déclaré le porte-parole de l'état-major des armées françaises, le colonel Patrik Steiger, à l'AFP.

Évoquant les frappes contre une base syrienne dans le gouvernorat de Homs, la diplomatie iranienne a estimé qu'elles étaient liées avec la tragédie dans la bande de Gaza et avaient pour but de renforcer les positions des groupes terroristes dans la région.

Selon une source militaire syrienne, les défenses aériennes du régime d'Assad auraient intercepté cinq des huit missiles qui ont été tirés depuis l'espace aérien libanais sur la base aérienne de Tiyas (T-4). Lundi, l'armée israélienne a "décliné tout commentaire". Israël a mené de nombreux raids contre des cibles syriennes ces dernières années.

550 millions d'euros pour le Liban
Les investissements nécessaires, validés vendredi, sont évalués à 10,1 milliards de dollars sur une première phase de quatre ans. Il a aussi promis de "réduire le déficit budgétaire de 5 points par rapport au PIB sur les cinq années à venir".

Le président Donald Trump a promis dimanche de faire payer "le prix fort" au régime de Bachar al-Assad pour le bombardement chimique présumé, qui a fait plusieurs dizaines de morts samedi soir à Douma, selon des ONG et des secouristes. L'armée israélienne connaît donc bien cette base militaire. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, il s'agirait d'au moins 14 combattants, dont des Iraniens, qui ont été tués par cette attaque.

Paris et Washington, qui ont menacé le régime d'une "réponse forte" après l'attaque chimique supposée de Damas sur la Ghouta, ont rapidement démenti être à l'origine de ces frappes, alors que le doute planait.

En outre, les Etats-Unis et la France ont tous deux réfuté avoir mené les frappes aériennes en Syrie. Le Conseil se tiendra à 20h, heure française.

Related:

Comments

Latest news

Syrie : le régime suspecté de bombardement à l'arme chimique à Douma
Le régime syrien a été accusé d'avoir utilisé des armes chimiques contre les rebelles depuis le début du conflit. Le souverain pontife a déploré "les effets nocifs des substances chimiques contenues dans les bombes".

Pas de vainqueur dans le derby de Madrid (vidéo) — Espagne
Au final, les deux équipes partagent le point du match nul au terme d'une rencontre à haute intensité. Réveillés par cette ouverture du score, les hommes de Diego Simeone réagissent rapidement.

Ce que l'on sait de l'attaque à la camionnette à Münster — Allemagne
L'auteur présumé, Anis Amri, un tunisien de 24 ans avait été tué à Milan quelques jours plus tard par la police italienne. Si les motivations exactes du conducteur restent mystérieuses, ce drame intervient dans un contexte tendu en Allemagne .

Le groupe marseillais — Montpellier
Les Phocéens se vont vus refuser un penalty par M.Lesage en fin de match avec ce contact entre Hilton et Mitroglou. Pour ce duel face aux hommes de Michel der Zakarian, Rudi Garcia a fait appel à un groupe de 19 joueurs.

Vahid Halilhodzic limogé à deux mois de la Coupe du monde — Japon
Après avoir qualifié le Japon, le sélectionneur Vahid Halilhodzic pourrait être licencié juste avant le Mondial 2018. En tout cas, le technicien arrivé en mars 2015 devrait être remplacé par son adjoint Makoto Teguramori.

La justice administrative rejette des recours des occupants de la ZAD — NDDL
D'après des occupants, des soutiens extérieurs sont déjà arrivés sur la ZAD cette semaine pour aider à "une quinzaine de chantiers", prévus pour durer jusqu'à dimanche.

Aguilar prolonge au MHSC et fait taire les rumeurs — Officiel
Ruben Aguilar , le latéral droit de Montpellier, a prolongé son contrat qui expirait en juin 2020. J'espère continuer à faire le plus de matchs possible et progresser ici".

Deux départements placés en vigilance orange "vent violent" — Météo
Le vent d'est doit se renforcer dans la nuit puis dans la journée de dimanche, les rafales atteignant localement 120 km/h. Météo France a placé les Bouches-du-Rhône et le Var en vigilance orange pour "vent violent" samedi 7 avril.

SNCF : 57% des Français trouvent "injustifié" le mouvement de grève
Une nouvelle réunion aura lieu ce vendredi après-midi au ministère et se penchera sur les droits sociaux des cheminots.

La decisión que tomó Bayern Munich para James Rodríguez — Futuro definido
El atacante polaco Robert Lewandowski , gran figura del juego, abrió el camino victorioso con el gol marcado a los 4 minutos. Pero el reto que tienen en frente, es sin duda el más difícil de si historia.

Monaco enterre les rêves d'Europe du FC Nantes
Au classement , Monaco reste solide 2 avec huit points d'avance sur Marseille, hôte de Montpellier dimanche soir (21h00). Adrien Thomasson avait pourtant ouvert le score en faveur des Canaris (32e minute).

Olivier Faure officiellement investi comme premier secrétaire — Parti socialiste
Le PS devra cependant rapidement sortir de ses ambiguïtés, s'il souhaite reprendre sa place dans le débat politique. Elu premier secrétaire du Parti socialiste , Olivier Faure débute officiellement son mandat ce samedi 7 avril.

Entouré pour le lancement réussi de Far Cry 5 — Ubisoft
L'éditeur comptait énormément sur sa nouvelle production AAA, qui ne semble pas décevoir, commercialement parlant tout du moins. De quoi en faire le deuxième meilleur lancement de l'histoire de la compagnie française, rien que ça.

Loeb vs Ogier, un duel au sommet — Tour de Corse
Le pilote de la Hyundai numéro 5 ne va pas transformer pour autant le programme de samedi et dimanche en promenade de santé. Sur asphalte, Ogier n'a pas de désavantage réel à ouvrir la route et il peut exprimer son véritable niveau.

" "De nouvelles mesures pour les publicités " politiques " — Facebook
Accusé de ne pas protéger suffisamment les données de ses utilisateurs, Facebook est en fâcheuse posture. Wigand, ajoutant que l'exécutif européen allait "étudier dans le détail" la réponse du réseau social.

Other news